Chronique Les Lions de Sicile de Stefania Auci

Linda Pommereul Librairie Doucet (Le Mans)

Fresque baroque et romanesque à souhait, La saga des Florio sera un des incontournables de cet été. De la tragédie à l’espoir, Stefania Auci tisse une intrigue captivante autour d’une grande famille commerçante de Palerme.

Promesse d’une grande aventure de lecture, le premier tome de la saga des Florio, Les Lions de Sicile, est un récit qui s’inspire de la vie d’une des familles les plus puissantes de Palerme au XIXe siècle : Les Florio. Remontons le temps. Tout commence en 1799 lors du tremblement de terre qui secoue la région de Bagnara, en Calabre. Paolo et Ignazio Florio, deux frères unis comme les cinq doigts de la main, en ont l’habitude. Leurs corps sont imprégnés par ces secousses depuis leur plus tendre enfance. Encore une fois, ils en sortent indemnes mais ruinés. Leur salut viendra d’une petite propriété qu’ils possèdent en Sicile, près de Palerme. Nos deux frères pétris d’ambition décident de tenter leur chance. À force d’obstination et de travail, ils se lancent dans le commerce des épices et se frayent un chemin vers la reconnaissance. En peu de temps, les frères font de leur magasin le meilleur de la ville. Ils se lancent dans le commerce du soufre, achètent des maisons… L’aristocratie palermitaine observe cette ascension avec mépris car, malgré leur fortune, les Florio restent des étrangers dont « le sang pue la sueur ». Palerme est une ville méfiante, moqueuse et ce roman d’ambiance, servi par une écriture saisissante et évocatrice, restitue magistralement l’atmosphère de cette Italie où souffle le vent du Risorgimento italien, des émeutes au débarquement de Garibaldi. Stefania Auci nous entraîne dans une fresque ample et voluptueuse où il est question de sacrifice et d’ambition mais surtout de passion, car les passions des amants, les haines, les trahisons s’entrecroisent parfois violemment. Et les femmes sont à l’image de ces hommes d’exception : amoureuses, engagées, passionnées. Stefania Auci fait partie de ces auteurs qui savent rendre l’Histoire vivante. Véritable phénomène en Italie, ce premier tome augure d'une saga palpitante d’une force incroyable.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@