Chronique L'Intranquille de Joseph Kai

Juliet Romeo Librairie La Madeleine (Lyon)

Joseph Kai, dessinateur primé avec le collectif Samadal en 2019 à Angoulême, nous ouvre les portes d’un Beyrouth alternatif. À travers les pérégrinations d’un artiste en quête d’inspiration, certainement son alter ego, l’auteur nous prend par la main pour nous faire rentrer dans une communauté, la communauté queer. Entre dragues sans photos sur les applis, spectacle de drag dans d’anciennes usines, jusqu’aux manifestations qui réclament une égalité de traitement pour tous, mais aussi la démission du régime en place et la sécurité sociale pour tous, le héros-artiste cherche sa place. Il s’interroge sur les relations entre chacun, sur la place du corps et des corps, dans une société où tout est contrôlé et où les espaces de liberté sont rares et précieux. L’Intranquille couche sur le papier et dans les esprits toutes les angoisses de la jeune génération libanaise en quête d’émancipation personnelle et collective, dans une société marquée par la guerre et les conflits.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@