Chronique Over the Rainbow de Constance Joly-Girard

Nicolas Mouton Librairie Presse papier (Argenteuil)

L’ordre des choses est un scandale. Mais si la mort rompt toute étreinte et que « visages et bouches éclosent en fleurs d’oubli », le langage et ses charmes peuvent réinventer une histoire, c’est-à-dire une conversation. Le deuxième roman de Constance Joly est un chant d’amour et de tolérance pour son père, où priment la pudeur et la noblesse d’expression. Jeune érudit plein d’humour, de vie, spécialiste d’italien, marié à une femme magnifique et père d’une petite fille au prénom d’idéal, il souffre, lutte contre lui-même, puis consent à son désir des hommes et change de vie. Liberté de soleils et de moussons. Ce récit, tout en courts chapitres, petits poèmes en prose intenses et d’une honnêteté sans complaisance, emporte notre émotion. Son style est sa sève. Chaque page éblouit et serre le cœur. La voix de l’auteure file une bande son qui serait du Cimarosa mâtiné de Beatles et s’achève sur La Force du destin. Le soir est un tigre.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@