La vie du libraire Jean-Baptiste Hamelin

Illustration de Jean-Baptiste Hamelin

Rencontre avec Jean-Baptiste Hamelin de la librairie Le Carnet à Spirales à Charlieu.

PAGE - Comment et pourquoi êtes-vous devenu libraire ?
J-B.H. Notre destin était inscrit dans une petite annonce tirée d’un journal destiné à envelopper de la vaisselle pour un déménagement : Librairie papeterie 25 m2 à vendre. Il n'en fallait pas plus à notre esprit joueur et notre cœur amoureux du verbe pour saisir la fabuleuse opportunité de mener notre barque et de remporter le pari fou de faire palpiter une librairie en milieu rural. Être libraire cela signifiait et cela signifie encore porter une responsabilité, celle de transmettre des mots, pas n'importe lesquels, des mots qui ouvrent, qui éclairent.

Parlez-nous un peu de votre librairie et de votre équipe.
J-B.H. Les 25 m2 se sont transformés en 75 m2 que nous avons encore troqués contre 300 m2. Nous sommes maintenant installés dans les murs d'une ancienne discothèque, ça ne s'invente pas. Ce grand espace dédié aux livres paraît improbable dans une petite ville de 4000 habitants située aux confins de la Loire et de la Saône et nous sommes fiers de le voir évoluer chaque jour, épaulés dans notre mission par trois jeunes libraires investies qui n'ont pas hésité un seul instant à venir s'installer en pleine campagne pour vivre leur passion. Chanceux que nous sommes !

Racontez-nous une anecdote amusante avec un client...
J-B.H. Un client entre un matin dans la librairie se plaignant de l'horaire d'ouverture trop tardif à son goût. Une femme, entrée à sa suite, l'approuve ostensiblement. Nous lui demandons plus tard si elle a besoin d'aide. Elle nous répond qu'elle n'a besoin de rien, qu'elle attend juste chez nous l'ouverture d'un autre établissement. Cherchez l'erreur !

Quel livre de votre bibliothèque allez-vous rouvrir en premier ?
J-B.H. Manières d'être vivants de Baptiste Morizot chez Actes Sud, un ouvrage admirable qui rappelle humblement que l'humain n'est rien d'autre qu'une espèce parmi 10 millions. Tout à fait à propos par rapport à la période que nous traversons.

Quel conseil donneriez-vous à nos lecteurs pour ces prochaines semaines ?
J-B.H. Cela semble évident mais le seul conseil valable est "restez chez vous". Même si cela constitue un crève-coeur de laisser porte close pendant des semaines, rien n'est plus important que se préserver et préserver les autres. Profitez de cette période de faux congés pour vous transformer en rats de bibliothèques, dévorer la fameuse "pile à lire", redécouvrir les classiques que vous abhorriez à 18 ans mais que vous adorerez à 50 ! Une chance que le livre n'ait pas de date limite de consommation !

Les coups de cœur du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@