Chronique Sidney Chambers et le problème du mal de James Runcie

  • James Runcie
  • Traduit de l’anglais par Patrice Repusseau
  • Coll. «Actes noirs»
  • Actes Sud
  • 07/11/2018
  • 320 p., 22.50 €
NULL

Renaud Layet Librairie Série B (Toulouse)

Après L’Ombre de la mort et Les Périls de la nuit (Babel noir), c’est désormais au Problème du mal que s’attaque Sidney Chambers. Mais le sujet n’est pas seulement métaphysique pour le chanoine-enquêteur, tant le mal semble omniprésent dans cette Angleterre des années 1960, du plus petit adultère aux menaces de la Guerre Froide en passant bien sûr par les meurtres qui endeuillent sa paroisse et qu’il se fait un devoir de résoudre. À l’inverse de bon nombre de romans d’énigme classiques, dont le cadre et les protagonistes semblent figés dans une époque stylisée, Runcie a choisi d’inscrire ses nouvelles dans le temps réel, dans le Siècle comme dirait Sidney ; et donc ses personnages évoluent, de même que leur communauté et leur époque. Au-delà d’intrigues policières toujours aussi bien troussées, c’est bien là que se situe l’originalité de cette série, dans l’attachement qui nous lie à ce village et ses habitants de plus en plus étoffés au fil des tomes.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@