Chronique La Mythologie viking de Neil Gaiman

  • Neil Gaiman
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Patrick Marcel
  • Coll. «NULL»
  • Pocket
  • 16/05/2018
  • 288 p., 7.50 €
NULL

Renaud Layet Librairie Série B (Toulouse)

Il suffit de jeter un œil sur sa bibliographie pour mesurer l’importance centrale de la mythologie dans l’œuvre de Neil Gaiman : quand il n’est pas en train de la moderniser ou de la réinterpréter comme dans American Gods (J’ai lu), c’est qu’il crée carrément sa propre cosmogonie qui englobe toutes les autres dans Sandman (Urban Comics). Mais s’il s’intéresse à toutes les formes de mythes. Son obsession est née de sa découverte d’un panthéon bien précis, celui des Vikings. Des dieux ambivalents, aux motivations complexes, rendus tragiques par la menace omniprésente du Ragnarok. Passées à la moulinette chrétienne, il ne nous reste que des fragments épars des grandes sagas nordiques, des épisodes aux liens ténus, des versions contradictoires. Gaiman réussit l’exploit de tirer de tout cela un récit cohérent, de la sanglante création du monde jusqu’au Crépuscule des dieux, un véritable Edda pour le public du XXIe siècle. De quoi perpétuer la mémoire de ces dieux atypiques et préparer toute une nouvelle génération de gamins fascinés par la mythologie.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@