Chronique Bronto Mégalo Saure de Davide Cali

Anne-Sophie Rouveloux Librairie L’écriture (Vaucresson)

Axel est un enfant très sage. En apparence seulement, car lorsqu’on lui demande de ranger sa chambre, il se transforme en Bronto Mégalo Saure. Le lecteur découvre avec délice sa métamorphose en une sorte de Godzilla qui piétine une ville, tient tête à ses parents, et même à l’armée de l’air ! Qui, franchement, ne se transformerait pas en monstre pour éviter de faire le ménage ? Comme dans Je n’ai pas fait mes devoirs parce que (Hélium, 2014), Davide Cali donne un petit brin de folie aux situations du quotidien, drôlement bien dépeintes par Sébastien Mourrain. On pense notamment aux étapes de la transformation d’Axel, charmante tête blonde, en un gigantesque monstre vert. Cet album ne raconte pas qu’une grosse colère, il y est aussi question du célèbre gâteau de mamie, le seul capable de nous apporter du réconfort après une corvée particulièrement embêtante. Bronto Mégalo Saure est une lecture pour rire, qui rappelle à tous que parfois, on oublie les moments pénibles grâce à la promesse d’une petite douceur.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@