Chronique Minuit vingt de Daniel Galera

NULL

Anne Lesobre Librairie Entre les lignes (Chantilly)

Apprendre l’assassinat d’un ami par Twitter – comme pour signaler l’absolue présence d’Internet dans nos vies –, c’est ce qui vient d’arriver à Aurora. Ce qui ne manque pas de la renverser, au sens propre comme au figuré. Andrei Dukolski, le « Duc », écrivain au succès prometteur, vient d’être assassiné pour un absurde vol de portable, et ses amis, venus assister à son enterrement à Porto Alegre, se souviennent. Il y a vingt ans, ils avaient inventé une nouvelle forme de création littéraire sur le Net, « L’Orang-Outan », alors qu’on en était encore au balbutiement du Web, et en pleine ébullition à l’approche du changement de millénaire. Dans ce roman choral où l’on s’attendrait à l’évocation de l’ami disparu, c’est au contraire les souvenirs de leur propre jeunesse qui surgissent. Que sont-ils devenus ? Qu’ont-ils fait durant toutes ces années où ils se sont perdus de vue ? Comment évoluer dans un monde où le virtuel des réseaux sociaux est devenu prépondérant ? À tel point que, même après sa mort, Internet n’a pas livré tous les secrets qu’il renferme sur Duc, bien que ce dernier eût tenté d’y effacer toutes traces de sa vie.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@