Chronique La Revenue de Donatella Di Pietrantonio

Anne Lesobre Librairie Entre les lignes (Chantilly)

Elle n’a pas de nom et elle n’a plus de mère. L’héroïne, trahie par les adultes, se découvre une sœur. Un roman d’apprentissage subtil et bouleversant.

Renvoyée sans explications au village dans sa famille d’origine, la narratrice se retrouve abandonnée au milieu de frères et sœurs qui voient surtout dans cette arrivée une bouche de plus à nourrir. De fille unique et adorée dans un foyer aisé, elle revient dans une maison où l’on manque de place et où l’on se dispute âprement la nourriture, où le pain est le plus souvent « de la veille ». On la surnomme la Revenue, elle suscite des moqueries à l’école et comprend mal le dialecte parlé au village. Le choc est rude, seulement adouci par la présence de son frère aîné Vincenzo et sa complicité avec Adriana, sa jeune sœur. Celle-ci, qui a poussé comme une fleur sauvage, est pourtant bien plus habile quand il s’agit de se débrouiller et de comprendre les adultes. Car qu’a-t-elle fait pour mériter le désamour et l’abandon de sa mère adoptive qui continue cependant de veiller sur elle ? Est-elle si malade qu’elle ne puisse plus s’occuper d’elle ? Il faudra l’insistance d’une institutrice pour que l’adolescente retourne étudier en ville. Retrouvant son amie Patrizia et un peu de sa vie d’avant dans un foyer attentionné, elle cherche à savoir la vérité, même si celle-ci, à laquelle elle ne s’attend pas, fait très mal.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@