Chronique Escalier F de Jeanne Cordelier

Par Christine Jankowski Librairie Tome 19 (Revel)

Dans la famille de l’escalier F, il y a six enfants malmenés, un cousin adopté, un père et une mère malfaisants. Il y a les coups, les insultes, l’inceste, l’indifférence, l’innommable. Tous les ingrédients du malheur sont là. Dany, la narratrice, déroule la vie de chacun des membres de sa fratrie à mesure que ceux-ci disparaissent. Les petits frères, la grande sœur, la mère. De cancers, de suicide, d’alcoolisme. Vaille que vaille, ils se sont accrochés. Dany est celle qui, malgré tout, a réussi à vivre et pas simplement à survivre. Grâce à cela, elle a pu aussi porter les autres, les anéantis, les « à la dérive ». Je vous rassure, ne renoncez pas à lire ce livre en raison de son sujet. L’auteur maîtrise parfaitement la distance entre le récit et l’émotion, faisant de son texte un hymne à la solidarité dans les épreuves, à la force de ceux qui ont « tremblé mais jamais ployé ». C’est sans doute la force de ceux qui ont cherché l’amour de leurs parents, sans jamais le trouver.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@