Chronique Transcolorado de Catherine Gucher

Valérie Faucon Librairie Graffiti (Castres)

« Le ciel était si bleu qu’on se sentait un peu mal tout au fond de soi. Je n’aime pas les ciels trop bleus, cette lumière tranchante et sans pardon, comme si tout était neuf. » Dan Mary Carvy est une fille singulière quelque peu éprouvée par la vie. Sous son crâne loge une colonie d’insectes qui crapahutent et s’agitent dès que les émotions deviennent trop difficiles à gérer. Ces jours-là, pour échapper à ses tourments, Dan attend le Transcolorado à l’arrêt des Quatre Montagnes pour ensuite se laisser bercer par l’autocar qui sillonne les Grandes Plaines. Le reste du temps, elle vit d’expédients et court après les Appaloosas comme après une douce chimère. Croisent sa route des gens bienveillants, d’autres beaucoup moins qui savent profiter de sa fragilité. Un matin, sa rencontre avec un drôle de type à la démarche d’indien fait souffler un vent nouveau sur son existence. Le bonheur est peut-être alors à portée de main… Catherine Gucher signe ici un premier roman sensible et attachant.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@