Chronique Chère Scarlet de Teresa Wong

Élodie Ressayre Librairie Les Lisières (Villeneuve-d'Ascq)

Après une grossesse pénible et un accouchement éprouvant, Teresa se rétablie mal et se sent incapable de gérer son nouveau-né. Pourtant soutenue par son mari, elle se sent seule, terrassée par la fatigue. Elle culpabilise de ne pas être une « bonne mère », d’être trop égoïste. Ce qui semble naturel aux autres la dépasse. Peu à peu, le sentiment d’impuissance et la tristesse la submergent. Teresa Wong, diagnostiquée en dépression post-partum, raconte son quotidien angoissant dans cette bande dessinée autobiographique qu’elle adresse à sa fille. Un témoignage honnête qui s’achève avec un post-scriptum où brille une note d’espoir. L’auteur fait la paix avec son expérience difficile de la maternité comme on clôt un chapitre douloureux de sa vie. Ce récit dessiné mérite d’être partagé afin de montrer la complexité de ce que veut dire être mère, mais aussi pour soulager celles qui se retrouveront dans le récit de cette expérience intime.

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@