Chronique Ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard

Marie Michaud Librairie Gibert Joseph (Poitiers)

Difficile d’imaginer que Ça raconte Sarah est un premier roman, tant le texte de Pauline Delabroy-Allard est puissant et brillant, dans son exaltation de la passion et sa description du désarroi qui l'accompagne. D’autant que, quand la narratrice du roman rencontre Sarah, elle mène une vie bien rangée, presque mélancolique. Mais très vite, les deux femmes se laissent absorber par l’urgence d’un trouble qui les dépasse, au risque de se perdre. Mais l’absolu résiste mal au passage du temps et, après une nuit singulière, la narratrice s’échappe loin de Sarah, loin de Paris, loin de sa vie. À Trieste, elle se jette à corps perdu dans un quotidien dont elle espère un apaisement qui ne vient pas. Le roman résonne d’une voix intense et charnelle, subtilement différente avant et après cette nuit fatidique. Pauline Delabroy-Allard nous emporte dans le «°tourbillon tempétueux » de cet amour fou qui n’a jamais si bien porté son nom.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@