Chronique La Goûteuse d'Hitler de Rosella Postorino

Murielle Gobert Librairie Passerelles (Vienne)

En découvrant cette histoire – incroyable – d’une jeune Berlinoise réfugiée dans la campagne de Prusse durant la guerre et embauchée comme goûteuse d’Hitler, on est émerveillé par l’imagination de l’auteur. Puis on découvre que cette histoire est vraie et que l’héroïne a vécu pour de bon. Savoir que la goûteuse Rosa a existé nous donne un plus grand vertige encore à plonger dans cette humanité perdue, malmenée, sauvegardée au prix fort. Tous les jours, il nous semble monter avec elle dans le car qui l’emmène vers sa mission, dans cette caserne où des jeunes femmes comme elles, « dociles comme des vaches », digèrent la nourriture servie à Hitler avant que lui-même n’y touche. La tendresse et la sensualité d'une langue italienne merveilleusement traduite enveloppent ce roman pourtant terrifiant, où nous mesurons le peu d’espace entre complicité et soumission, inclination pour la mort et pulsion de vie, compassion et haine.

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@