Dossier Le Cri du homard de Guillaume Nail

Aude Marzin Librairie Jeux, lis, là ! (Paris 7e)

Les éditions Glénat lancent une collection de romans pour adolescents : « #onestprêt ». Le moins que nous puissions dire, c'est que c'est très réussi : les deux auteurs qui inaugurent le nouveau label ont beaucoup de talent et nous proposent deux romans aussi différents que riches.

Les deux titres (L'Été du changement de Sophie Adriansen et Le Cri du homard de Guillaume Nail) expriment bien la ligne éditoriale que les éditions Glénat souhaitent pour cette nouvelle collection : l'éveil à la conscience écologique des adolescents d'aujourd'hui. Aurore (l'héroïne de Guillaume Nail) habite à Montaubourg, village du Cotentin qui est représentatif de beaucoup de villages français avec un fort taux de chômage et une jeunesse qui s'ennuie faute d'activités. Surtout que le village voisin, La Roque, est plutôt prospère grâce à la conserverie dirigée par la tante paternelle d’Aurore, Jeanne. Après son échec cuisant au baccalauréat, la jeune femme, par défi, sollicite sa tante pour un job d'été. Elle ne la connaît pas, car Jeanne est fâchée avec son frère depuis des décennies. Aurore se voit confier la préparation du projet d'agrandissement de l'usine de la conserverie qui noiera le littoral sous le béton. Elle commence à se poser des questions.
Mylan et Cléa (les héros de Sophie Adriansen) voient leurs regards changer à la suite de leurs voyages estivaux respectifs. Mylan part en Norvège chez son oncle qui a épousé une architecte écologiste. Il tombe sous le charme de la fille des voisins qui est très impliquée dans la lutte contre le réchauffement climatique et qui lui ouvre les yeux sur quelques pratiques aux conséquences non négligeables sur l'environnement. Quant à Cléa, elle part en Indonésie avec ses parents dans un club de vacances. Pour elle, le déclic viendra d'une visite d'une ferme de tortues marines et de sa conversation avec le bénévole. Aucun prosélytisme, aucun jugement dans ces deux textes : ce ne sont que des adolescents qui ouvrent les yeux sur le monde qui les entoure et cela amène le lecteur à réfléchir à ses propres comportements. Défi relevé !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@